Service préscolaire du centre Les Jacinthes

5e6bba_da63581e67184f138a9c7c9bbbc9bd47-mv2

Le centre de jour « Les Jacinthes » fut mon lieu de stage et est maintenant mon lieu de travail. Il s’agit d’un service d’accueil de jour pour enfants et jeunes adultes déficients, avec autisme et/ou polyhandicap, agréé officiellement par l’AViQ. Sur le site internet[1] du centre nous pouvons trouver la présentation suivante :

Le centre « Les Jacinthes » trouve ses origines grâce à l’Association Nationale d’Aide aux Handicapés Mentaux, qui était à l’époque la plus grande association de parents de personnes handicapées mentales. Constatant qu’il n’existait pas d’institution de jour pour des enfants au handicap mental grave en Brabant Wallon dans les années ’80, l’ANAHM proposa la création du centre et participa ardemment à sa mise sur pied. Elle mit d’abord à la disposition de ce projet une maison puis créa elle-même une structure administrative (l’asbl Centre Général Liessens) et, petit-à-petit, donna des moyens humains et financiers pour adapter les locaux et rendre le cadre légal. C’est en 1983 que le centre reçut son premier agrément pour enfants. Les enfants bénéficiaires sont devenus adultes et très peu de centres acceptent des adultes lourdement handicapés. L’institution a alors dû créer elle-même un service susceptible de maintenir l’accueil en régime de jour pour ses bénéficiaires. Cette section est née en 1994. C’est donc d’un projet de parents qu’est née l’institution. Elle a clairement été organisée pour apporter un soutien et une aide aux familles.

Depuis quelques années déjà, le centre « Les Jacinthes » organise à titre expérimental un projet d’insertion (ou réinsertion) scolaire de jeunes enfants avec autisme qui, même s’ils sont non-verbaux, ont un potentiel scolaire mis en difficulté par leurs problèmes de communication, voire de troubles du comportement liés à cette communication. Ces enfants ne peuvent entrer dans une école ou en sont exclus. Il s’agit d’une « pré-classe » ou classe de préscolarisation.

​Un programme d’intervention comportementale (ABA) intensif est établi pour mettre en place les prérequis à la scolarité (communication, compliance, occupation, routines scolaires, apprentissages cognitifs…). Ce programme s’établit et se pratique sous la supervision d’analystes du comportement diplômés.

​L’objectif de cette pré-classe est que les enfants soient remis en scolarité petit à petit, d’abord à temps partiel (quelques jours au centre, les autres jours à l’école), en collaboration avec les écoles concernées.

​Ce projet expérimental vient d’être accepté dans le cadre de l’appel à projet de l’AVIQ et du plan autisme de la Région wallonne. Il devrait pouvoir accueillir une dizaine d’enfants à temps partiel à partir de janvier 2018.

[1] SCHPILKA, P. Les Jacinthes. http://www.jacinthes.be/

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Up ↑

%d blogueurs aiment cette page :